728 x 90

Dj Wallace : « Le métier de Dj c’est vraiment une passion »

Dj Wallace : « Le métier de Dj c’est vraiment une passion »

Disc jockey et promoteur du label « Follow me record », il explique la source de sa passion, les contours de son  métier, ses inspirations et ses aspirations. Nous l’avons rencontré à Cannes, dans le cadre du Midem 2019.

Je m’appelle Dj Wallace. Je suis à Cannes pour rencontrer exceptionnellement les journalistes (presse écrite, éditeurs, labels, tourneurs, managers). C’est la deuxième année que je viens ici. Cannes c’est un superbe endroit pour faire son réseau et pour trouver de nouveaux contacts. J’espère que cette année va être vraiment concluante pour mes projets culturels et pour que ma carrière puisse s’accélérer, pour aussi promouvoir et faire accroître ma notoriété.

Comment est née votre passion pour la musique ?

Ma passion m’est venue en 1998. J’écoutais les mixtapes de Cut Killer, Dj abd el, Dj Bob Synclar, Roger Sanchez et Martin Solveg. Dès que j’ai vu ça j’ai voulu faire comme eux. A  l’époque quand j’étais encore au lycée. A la fac, dès que je sortais des cours, je partais travailler au restaurant où je faisais la plonge. Donc, j’ai vraiment travaillé très dur pour m’acheter mes platines, pour apprendre à mixer, pour me promouvoir. Je me suis mis à la production en 2010. C’est vrai que c’est une passion qui me suit depuis que j’ai 17 ans, et franchement, je commence à comprendre que la production c’est ce qu’il y a de vraiment fabuleux.

Quels sont les artistes que vous avez produits ?

Au niveau des artistes que j’ai produits, il y a Poulikis, un rappeur nommé Soubra, Stéphanie Diaz, une chanteuse RnB qui a une superbe voix qui habite dans le 95 [Paris, Ndlr]. Donc ce sont ces deux artistes qui sont signés sous mon label Follow Me Record. Je suis vraiment fier d’eux parce que c’est vraiment des artistes avec qui j’avais envie de travailler et avec qui j’ai eu le rêve du cœur.

Quels sont les artistes africains qui vous inspirent ?

Au niveau des artistes africains qui m’ont vachement inspirés, pour moi le numéro 1 c’est Manu Dibango sans contestation. Il y en a d’autres mais je ne vais citer que trois. En numéro 1 je place Manu Dibango, en numéro 2 Salif Keita aussi qui m’inspire beaucoup et en numéro 3 entre Koffi et Papa Wemba…je vais pencher sur Papa Wemba parce que mon papa il n’écoutait que ça et vraiment j’ai été bercé avec du Papa Wemba depuis ma tendre enfance. Donc les noms des trois artistes africains que j’ai énumérés, je les respecte vraiment.

Que représente pour vous, aujourd’hui, le métier de Disc jockey ?

Le métier de Dj c’est vraiment une passion. Aujourd’hui je peux dire que j’en vis. Chez les jeunes, il y a beaucoup de talents Dj de la nouvelle génération. Donc moi je vous encourage vraiment à la nouvelle vibe de Dj. Faites-vous plaisir, aimez ce que vous faites. Ne faites pas ça pour de l’argent, faites ça pour la passion. Quand vous faites ça pour la passion, tôt ou tard le succès viendra à vous.

Dans la même Catégorie

Laisser un Commentaire

DERNIERS ARTICLES

TOP 10 DES ARTISTES SUR INSTAGRAM

MUSICALTRENDS TV

Catégories